Ce qui se dit en réunion de rédaction du ELLE Belgique et que vous n’êtes pas censées savoir… OU : « qu’il faut pas forcément être habillée comme un sac pour avoir une conscience ! »

J’ai eu la chance d’être là au bon moment ! Où ? Là où ça fuitait…

M’est tombé sur le coin de la boîte mail, un qui justement ne m’était pas destiné. Un mail de la grande, grande… Béa Ercolini : rédac chef du mag le plus glamour (ELLE), aimée, jalousée, respectée parfois détestée. Une chose est sûre nous, les filles du blog on sait dans quelles catégories de qualificatifs on se (la) range : les bons ! Et le mail qu’elle a envoyé à ses troupes nous confirme que nous avons choisis le bon côté !

Voici ce que nous n’aurions jamais dû lire, mais que nous n’hésitons pas à vous dévoiler :

Les filles,

Les courriers pas contents que nous recevons de temps en temps, s’ils ne doivent pas nécessairement nous faire réagir au quart de tour, méritent d’être écoutés. Ils traduisent une crise morale ou, plus positivement, un changement, une demande de PLUS d’ÊTRE, moins d’avoir et moins de paraître. Comment y répondre lorsqu’on a pour mission de divertir et de partager l’appétit consumériste de nos lectrices ? En répondant par PLUS D’ÊTRE.
Journalistiquement, cela peut se faire EN BASANT NOS ARTICLES PAR DE L’EXPERIENCE VECUE. La nôtre ou celle de ceux qui nous entourent.
– parlez en réunion de rédac de ce qui vous fait vibrer ou réagir. Si cela vous touche, cela touchera les lectrices.
– basez vos articles sur des interviews. Pas nécessairement pour les retranscrire in extenso, mais pour avoir des infos, des adresses, des conseils, des témoignages d’expérience vécue. Ainsi, le magazine s’enrichira d’infos qui n’ont pas nécessairement un prix mais bien une valeur.
Autre manière, l’une n’empêchant pas l’autre: S’ENGAGER.
– Choisir un point de vue et le défendre. Devant une page blanche, on peut choisir ce point de vue avant de commencer: cela guide l’écriture et muscle le texte (même si c’est « Brad Pitt est-il con ? »).

Signé : Béa.

Alors il est vrai que si l’on juge les réunions de rédac du Elle, on n’est loin de les imaginer aussi  humaines.

Détails de la scène :

* Une grande liane au nom  d’Eugénie Rittweger de Moor (journalist/picture editor du ELLE) porte un pantalon étroit bleu électrique.

* Juliette de Bruxelles : caractère bien trempé vêtue d’une longue jupe plissé en crêpe couleur peau franchement transparente qu’elle assume à mort !

* Eli (Elisabeth Clauss) #journalisteàlalanguefourchue# qui déambule en très jolie robe de soie imprimée d’Olivier Strelli (période Nathalie Valentiny – la meilleure pour les connaisseurs)

Vous avouerez que ça ressemble plus à un catwalk qu’a une réunion ou l’on s’inquiète de plus ETRE que paraître ou avoir… Et bien moi je vous dis qu’il faut pas forcément être habillée comme un sac pour avoir une conscience !

Merci le ELLE d’être tous les mois à mon chevet, merci Béa de te soucier des besoins et des émotions de tes lectrices. Merci pourquoi ? Pour nous rappeler à tous les numéros que vous ETES bien plus que vous le paraissez !

http://www.facebook.com/#!/pages/ELLE-Belgique/37490723084

http://fr.elle.be/

 

Claudia Lomma.

Publicités
Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :