Archives de Tag: Bijoux

Cartier enfonce le clou !

 

J’ai complètement et littéralement flashé sur cette gamme de bijoux, juste un clou…  

Rien de plus, rien de moins, juste un clou (large ou fin), serti ou non, en bracelet ou en bague… Un musthave à avoir après la gamme LOVE de Cartier.  A l’origine, c’est Aldo Cipullo qui a imaginé pour Cartier New York dans les années 1970 le premier bracelet clou. Reflet d’une époque festive et libre incarnée par le mythique studio 54, indémodable.

Précurseur d’une modernité qui le rattrape aujourd’hui, le bracelet revient, actualisé, clou de maintenant…. 

Well done, ils sont magnifiques… 

http://www.cartier.fr/

Le post d’Emilie Duchêne ->  http://www.lilaloiseau.com/

Elle est une de ces filles qui sont tombées dans la mode quand elles étaient petites. Tout à tour styliste, journaliste mode, bloggeuse et communicatrice en chef pour Mer du Nord et Luc.Duchene; elle est aussi et surtout créatrice de sa propre ligne bijoux, Théa by Emilie Duchêne, … Bref, son job s’habille en Prada. On aime la prendre pour fashion gourou parce qu’elle sait tout bien avant nous.

http://www.lucduchene.com/       http://www.merdunord.com/      http://www.thea-rings.com/

Publicités
Tagué , , , , , , ,

La question existentielle d’Ingrid : « To be or not to be »

« To be or not to be » Ou : mais, bon sang, quand le skull va t’il enfin se démoder ?

Déjà en achetant une montre à tête de mort chez Zadig et Voltaire en 2007, je m’estimais presque has-been. La tête de mort a fait son temps, me disait-je, « trop de skull tue le skull », on l’a assez vu, dans deux saisons, je la jette aux orties. Mais voilà, j’aimais bien son air souriant et dangereux à la fois, ce clin d’oeil un peu rebelle que j’affiche comme un pied de nez à mon éducation judéo-chrétienne à la sauce Brabant Wallon. Alors même pour un an ou deux, je vote tête de mort et j’assume, tant pis si elle se démode.

Mais au final, que nenni! Nous voilà une demi-décennie plus tard et elle est plus présente que jamais…

Et donc quoi ? La tête de mort, c’est toujours IN ?

Ben oui pardi, il suffit de regarder autour de soi : Zadig et Voltaire la colle encore partout, brodée, cloutée, pastel ou dorée, les casques Skullcandy sont la coqueluche des ados et puis le petit Frank Montialoux débarque chez Smets (on a fait plus démodé, comme fashion-supermarché, vous en conviendrez?!), avec ses petits crânes piqués de brillants, de chapeaux claque, d’oreilles de Mickey, … Chérot mais addictif, on en prendrait bien un de chaque si notre banquier était amnésique.

Visiblement inépuisable, le sujet prend néanmoins un tour moins rock and roll. Aujourd’hui, il ne fait plus peur à personne, faut dire. Plus besoin d’avoir sa carte de membre des Hell’s Angles pour sortir tout crâne dehors: même mon gamin (5ans), raffole de son tunisien « Jack Sparrow » griffé Zadig (et il vaut mieux, avec ce que maman l’a payé, tu vas me le rentabiliser, crois-moi!)…

Alors, aujourd’hui je prends un sacré pari sur l’avenir, je me paye encore une tête de mort. Mon côté kamikaze, sans doute.

Griffée Rita & Zia, elle claque à mort (c’est le cas de le dire).  Mais vous devez savoir qu’au moment de passer à la caisse, je me suis posé la question existentielle de circonstance:

– « Mais ai-je bien fait? »

– « Ah mais madame, c’est intemporel comme thématique, c’est une vanité, … Hamlet, tout ça, ‘souviens-toi que tu es mortel’, vous comprenez ? »

Je comprends fort bien, mon petit, mais si je fais une tête de carpe, c’est parce que je connais peu de vendeuses qui vous sortent du Shakespeare comme argument de vente.

Je me sens comme une majorette qui se serait perdue dans tournoi de sudoku, tiens.

Et puis tant mieux, « Souviens-toi que tu es mortelle », c’est finalement ce que je dis à ma nouvelle manchette chaque fois que je la glisse autour de mon poignet !

Mortelle, non ?

C’est le post de mon amie Ingrid Van Langhendonck çi-dessous sur la photo

http://www.lucduchene.com/

Tagué , , , ,

Le post D’Emilie Duchêne : L’objet du désir…

L’objet du désir… son nom ? My Dior

Voici le tout nouveau-né de Dior Joaillerie… Magnifique, moderne & ultra-chic !

La créatrice, Victoire de Castellane, crée une collection capsule de bagues, bracelets et manchettes tressées d’or et parfois agrémentés de fines pierres. Disponible en or blanc et en or rose.

La collection « My Dior » a été réalisée à l’occasion des 10 ans de création de Victoire dans la célèbre maison de couture. Disponible en mai

http://www.dior.com/couture/fr_fr/Joaillerie-Horlogerie/Joaillerie

Ce jour le post d’Emilie Duchêne ->  http://www.lilaloiseau.com/

Elle est une de ces filles qui sont tombées dans la mode quand elles étaient petites. Tout à tour styliste, journaliste mode, bloggeuse et communicatrice en chef pour Mer du Nord et Luc.Duchene. Elle est aussi et surtout créatrice de sa propre ligne bijoux, Théa by Emilie Duchêne, Bref, son job s’habille en Prada. On aime la prendre pour fashion gourou parce qu’elle sait tout bien avant nous.

http://www.thea-rings.com/

http://www.lucduchene.com/

http://www.merdunord.com/

 

Tagué , , , , ,

Les bijoux de Christa Reniers… L’Âge d’or

La créatrice Christa Reniers tourne la page en argent de sa collection pour se consacrer désormais exclusivement à l’or.

Des bijoux d’une sensulaité inégalée, une sobriété qui colle l’or à la peau pour ne plus faire qu’un avec soi. Des « bijoux addiction » qui deviennent partie intégrnate de ce que nous sommes, une continuité presque naturelle..

On aime son travail, on aime le porter et surtout on aime le garder !

Christa Reniers : Rue Antoine Dansaert 196 – 1000 Bruxelles

www.christareniers.com

Tagué , , ,
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :