Archives de Tag: Mode

Natan… de la haute couture pour nous ! Même si on n’ose pas y croire….

Mon amie Ganaëlle (http://monbopetitmonde.canalblog.com/) et moi, appareil photo et i-Phone au point, nous sommes en route pour la maison couture Natan.

Avenue Louise à Bruxelles, se dévoile une sublime façade. Allez hop, on ne se laisse pas impressionner, on pousse la porte.

Nous entrons dans une très belle maison de maître ponctuée de pièces aux couleurs acidulées (ça y est, je veux la robe, là, oui, oui !!)

Etonnement… La réputation de la maison s’englue dans une image aristo/royaliste/poussiéreuse pourtant nous découvrons les yeux écarquillées une collection arty/pop/colorée. Serions-nous en train de perdre notre objectivité ?? Je regarde Gana du coin de l’œil (son goût pointu pour la mode est une référence pour moi) Ouf, elle tire la même tête que moi ! Elle est scotchée !! Je vois bien dans son œil brillant qu’elle aime ! Jouissance de femme…. On a envie de tout !

Quand je pense que la plupart de nos copines #Fashion#fiévreuses#acheteuses # n’osent même pas frôler le trottoir de cette enseigne ! Nous y voyons Gana et moi une responsabilité presque sociale : sauver nos copines de ce manque immense à leur culture mode !

Gana à gauche au dernier étage de la maison, moi dans les stocks à l’arrière, on shoote… on déambule dans cette institution comme si on était chez nous. Consigne donnée au personnel avant notre arrivée « : « Les laisser faire, continuer à travailler comme si elles n’étaient pas là » nous, ça nous va !!

On découvre l’atelier. Une série de couturières affairées devant un prototype. Telles des abeilles dans une ruche, elles échangent leurs avis, elles épinglent, reculent, inspectent, repiquent, commentent, froissent la matière, la remontent.

Seul le maître des lieux tranchera. Il semble pourtant ne pas avoir fait grand-chose mais d’un seul coup, la matière se place, soyeuse, élégante. Heu… c’est pour moi la robe ??

Lui, c’est Edouard Vermeulen, c’est la maison Natan. Un homme calme, posé, raffiné. On s’étonne de le voir s’adresser toujours avec la même gentillesse à ses collaborateurs, même quand le stress balaye les ateliers.

Marie Vermeulen sa nièce à ses côtés, les « Vermeulen » soignent l’enseigne avec élégance.

Marie crée les bijoux qui vont terminer la silhouette. Elle est arrivée il y a peu dans la maison comme une jeune fille timide qui se cherchait, elle est aujourd’hui une (presque) femme qui s’affirme dans son travail avec l’élégance d’une reine. Il ne l’avoue pas mais je sais que la présence de Marie rassure le maître. Marie sous ses airs de fille de bonne famille à un sens de l’humour bien aiguisé, elle ne rate pas une occasion de placer ses joutes (on aime !)

A sa droite, le prolongement de son bras (droit) : Gloria.

Une belle liane dont secrètement on jalouse : son teint, ses cheveux, la taille de ses jambes, sa douceur, son professionnalisme. Ma première nature voudrait que je la déteste, mais le privilège de l’âge fait que je l’admire. Gloria pose ses choix avec douceur, elle sait écouter les gens, elle tempère, digère les informations et les ressort à la bonne sauce à qui de droit (au boss) Gloria est multitâches, d’ailleurs elle a deux bureaux (un pour le boulot plus esthétique et administratif, l’autre c’est le bordel ! Des échantillons dans tous les sens, des papiers, des croquis, elle se prend les cheveux (beaux les cheveux, et épais !!) dans la main, elle se prend la tête pour nous sortir une collection digne du dressing de Carrie Bradshaw ! (ça aussi j’dois l’dire à mes copines)

Vous l’aurez compris, Natan c’est la maison où nous les girlys on n’ose pas ou on ne pense pas entrer. Et bien foutaises, idioties… on doit !! Tout est beau, bien coupé, actuel, et en plus si on n’aime pas ce qui est présenté en magasin, il nous suffit de demander et les ateliers se mettent en route… Rien que pour vous !

Gana et moi, on est rentrée des étoiles plein les yeux….

http://www.natan.be/

Photos et textes de Claudia Lomma.

En collaboration avec Ganaëlle Glume :

http://monbopetitmonde.canalblog.com/

Publicités
Tagué , , , , ,

La notion de chic d’Ingrid….. Perfect on dit !!

« Le perfecto, c’est le nouveau smoking»

Moi, mon premier perfecto, je me le suis offert en 1992, genre juste après la déferlante Madonna dans sa période « Who’s that girl » … Si ce n’est qu’à l’époque on m’a plutôt demandé pourquoi j’avais piqué la veste de Renaud… Moins glam. Comme quoi : Être en avance sur la mode est un combat quotidien !

Depuis, l’histoire de la mode avec un grand H m’a rendu justice, et ça fait longtemps qu’il a perdu de son aura ultra sulfureuse, surtout depuis qu’on le décline en version vert pomme ou rose Barbie. Le perf’ c’est juste devenu une pièce de garde-robe, comme un jean ou un trench 3/4.  N’en déplaise aux Hell’s Angels, Gwen Stefani en perfecto rose sur son jean à pois, ca fait pas franchement rebelle…

Quand en plus, il s’invite sur le red carpet et, au fond, on se demanderait presque pourquoi il n’y a pas élu domicile bien plus tôt … La Casta en robe bustier toute en tulle sous un perfecto clouté, on adopte illico, chic mais pas trop, tout à fait moi, quoi !

Mais là, si je reviens dessus, c’est pour rendre hommage à Tony Delcampe, qui a osé braver tous les interdits et propose son wedding perfecto griffé Luc.Duchene, sur une robe Chanel, s’il vous plaît bien…  On se marierait bien, pour le coup… en Harley Davidson, why not ?

Tony Delcampe  http://www.youtube.com/watch?v=vQDDhpfbB-w

Luc.Duchêne  http://www.lucduchene.com/ 

 

Le post d’Ingrid Van Langhendonck : Dilettante autoproclamée, elle joue les mères indignes fans de shopping compulsif; ça nous décomplexe de n’être pas parfaites. Ingrid trempe sa plume dans le gaz hilarant pour affirmer sa girly attitude. RP de choc pour Mer du Nord et Luc.Duchene, elle Sans Chichitte aussi en télé et blogge quand ça lui prend.  

 http://www.merdunord.com/  

http://www.rtbf.be/sanschichis/on-web/equipe_ingrid-van-langhendonck?id=3644303

Tagué , , , , , ,

L’Hermes d’Emilie…

Il faut se prendre aujourd’hui pour Charlotte Casiraghi, une cavalière méga-fashionista ? Ou alors on est supra chic & blindax et on fait son jardin avec les nouvelles bottes fluo HERMES. (rien que ça!).

Elle existe vraiment cette meuf ou je viens de l’inventer ???

J’avais envie de vous parler de ce produit aujourd’hui, car je les trouve quand même vachement réussi, on a juste envie de mettre les orange (mes préférées) avec un slim gris clair, un pull basic mais chic gris et un t-shirt blanc et se la jouer cool avec une veste en jeans vintage (pour casser le style, toujours!!) ou encore avec un trench Burberry pour se la jouer plus classico.

Les nouvelles IT bottes en cuir à mes yeux.

Bottes en cuir Jumping Hermès, 1.550 euros

http://www.hermes.com

C’est le post d’Emilie Duchêne dit Lila : http://www.lilaloiseau.com/ 

Elle est une de ces filles qui sont tombées dans la mode quand elles étaient petites. Tout à tour styliste, journaliste mode, bloggeuse et communicatrice en chef pour Mer du Nord et Luc.Duchene; elle est aussi et surtout créatrice de sa propre ligne bijoux, Théa by Emilie Duchêne, … Bref, son job s’habille en Prada. On aime la prendre pour fashion gourou parce qu’elle sait tout bien avant nous.

 http://www.lucduchene.com/       http://www.thea-rings.com/        http://www.merdunord.com/ 

Tagué , , , , , ,

La question existentielle d’Ingrid : « To be or not to be »

« To be or not to be » Ou : mais, bon sang, quand le skull va t’il enfin se démoder ?

Déjà en achetant une montre à tête de mort chez Zadig et Voltaire en 2007, je m’estimais presque has-been. La tête de mort a fait son temps, me disait-je, « trop de skull tue le skull », on l’a assez vu, dans deux saisons, je la jette aux orties. Mais voilà, j’aimais bien son air souriant et dangereux à la fois, ce clin d’oeil un peu rebelle que j’affiche comme un pied de nez à mon éducation judéo-chrétienne à la sauce Brabant Wallon. Alors même pour un an ou deux, je vote tête de mort et j’assume, tant pis si elle se démode.

Mais au final, que nenni! Nous voilà une demi-décennie plus tard et elle est plus présente que jamais…

Et donc quoi ? La tête de mort, c’est toujours IN ?

Ben oui pardi, il suffit de regarder autour de soi : Zadig et Voltaire la colle encore partout, brodée, cloutée, pastel ou dorée, les casques Skullcandy sont la coqueluche des ados et puis le petit Frank Montialoux débarque chez Smets (on a fait plus démodé, comme fashion-supermarché, vous en conviendrez?!), avec ses petits crânes piqués de brillants, de chapeaux claque, d’oreilles de Mickey, … Chérot mais addictif, on en prendrait bien un de chaque si notre banquier était amnésique.

Visiblement inépuisable, le sujet prend néanmoins un tour moins rock and roll. Aujourd’hui, il ne fait plus peur à personne, faut dire. Plus besoin d’avoir sa carte de membre des Hell’s Angles pour sortir tout crâne dehors: même mon gamin (5ans), raffole de son tunisien « Jack Sparrow » griffé Zadig (et il vaut mieux, avec ce que maman l’a payé, tu vas me le rentabiliser, crois-moi!)…

Alors, aujourd’hui je prends un sacré pari sur l’avenir, je me paye encore une tête de mort. Mon côté kamikaze, sans doute.

Griffée Rita & Zia, elle claque à mort (c’est le cas de le dire).  Mais vous devez savoir qu’au moment de passer à la caisse, je me suis posé la question existentielle de circonstance:

– « Mais ai-je bien fait? »

– « Ah mais madame, c’est intemporel comme thématique, c’est une vanité, … Hamlet, tout ça, ‘souviens-toi que tu es mortel’, vous comprenez ? »

Je comprends fort bien, mon petit, mais si je fais une tête de carpe, c’est parce que je connais peu de vendeuses qui vous sortent du Shakespeare comme argument de vente.

Je me sens comme une majorette qui se serait perdue dans tournoi de sudoku, tiens.

Et puis tant mieux, « Souviens-toi que tu es mortelle », c’est finalement ce que je dis à ma nouvelle manchette chaque fois que je la glisse autour de mon poignet !

Mortelle, non ?

C’est le post de mon amie Ingrid Van Langhendonck çi-dessous sur la photo

http://www.lucduchene.com/

Tagué , , , ,

Le bon plan d’Ingrid Van Langhendonck

Vous avez dit introuvables, les ballerines rouge coquelicot pile poil de la même couleur que la petite robe achetée samedi ? C’est mal me connaître ! Je ne m’avoue pas vaincue si vite, et naïvement, me voilà occupée à taper « ballerines coquelicot » dans Google.

Et dzouing, les dieux de la mode sont avec moi, je vous ai déniché ce site drôlement bien fichu qui non seulement vous livre en trois semaines chrono 53 couleurs de ballerine, mais qui, en plus, permet de choisir le cuir lisse ou laqué, le daim, de colorer la bordure et le petit nœud dans une autre couleur ou de choisir un bout bicolore. Bref, j’ai brossé les cours de statistiques, mais ca vous fait à vue de nez des centaines de possibilités différentes ! Sans compter que cette hyperpersonnalisation n’est même pas plus chère qu’une paire de ballerines classiques : on tourne autour des 70€ pour une paire (mettez m’en quatre !).

La surprise du jour ? On peut aussi créer ses propres derbies ou escarpins ; alors moi, j’ai choisi : je craque total pour les derby laqués orange avec lacet et surpiqure fuchsia (89€); préparez-vous à être extrêmement jalouses !

Alors, à vous de jouer !  http://fr.idbyme.com

Ingrid

Tagué , , ,

Vintage ?? Oui…. et on est fier d’être Belge !

Une Belge fait rêver le monde face à ses milles parures vintage….

 

 

Katheleys.com  est un site Belge mais il a une envergure mondiale. Catherine Lecompte y propose de sublimes pièces vintage.

Son site est dédicacé aux ventes aux enchères de vêtements  haute couture vintage, de pièces originales et de bijoux vintage.

Des parures haute couture comme Paco Rabanne, Chanel, Yves Saint-Laurent, des créations uniques  d’Aprosio, Césarée, Donatella Pellini, Françoise Montague..

Elle s’entoure de sommités comme Didier Ludot (France), Patrick Sigal (Belgique) et Deanna Farneti Cera (Italie). Cette plateforme est  également mise à disposition des personnes privées et leur permet d’exposer des pièces d’exception. Elles sont authentifiées et expertisées, ensuite mises on-line

Katheleys.com fonctionne comme une salle de ventes virtuelle, la vente s’effectue selon un système d’enchères ou d’achat immédiat.

Katheley’s – Catherine Lecomte – 0487/378.995

cl@katheleys.com

www.katheleys.com

 

 

Collier vintage Yves St Laurent

 

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :